Tous les articles par assoparenthese

Communiqué [Blocage Campus LSHS Nancy] Double statut des doctorant·es : prenez ce qui vous arrange !

A Nancy, le 11 avril 2018,

Double statut des doctorant·es : prenez ce qui vous arrange !

Vous avez des difficultés avec le double statut étudiant/personnel des doctorant·es ? Alors faites comme à l’Université de Lorraine : comme ça vous chante !

Vous souhaitez limiter vos dépenses ? Alors privilégiez le statut étudiant : il vous permettra de récolter leurs frais d’inscription sans avoir à leur fournir les moyens de travailler (contrat de travail, salaire, ordinateur, bureau, etc.). N’hésitez pas alors à faire inscrire la mention « étudiant doctorant » sur leur carte afin que celles et ceux qui sont également personnel n’oublient pas quelle est leur place.

Vous souhaitez valoriser votre établissement ? Alors appuyez-vous sur leur double statut en insistant bien sur sa composante « personnel » : cela vous permettra de mettre en avant leurs publications comme issues de votre université et de vous présenter comme un établissement dynamique.

Un blocage sur l’un de vos campus et vous souhaitez limiter la participation à un vote électronique que vous organisez ? Eh bien, n’hésitez pas à dire que vous avez toujours considéré les doctorant·es comme personnel1 et qu’à ce titre il n’y a pas de raison qu’elles et ils prennent part à un vote étudiant. D’ailleurs ça tombe bien, parce qu’on ne demandera pas aux personnels de s’exprimer.

Vous souhaitez limiter les informations qui parviennent aux doctorant·es ? Alors excluez-les des listes de diffusions que vous utilisez sur la base de leur double statut : trop personnel pour les inscrire sur les listes de diffusion des étudiant·es, trop étudiant pour les inscrire sur celles des personnels. Ainsi vous serez sûr qu’aucune information ne leur parviendra, y compris celles qui les concernent directement2.

Quel choix fera l’Université de Lorraine quand il s’agira de payer les heures de vacations des cours qui ont été empêchés? Celui de considérer les doctorant·es comme des personnels et de leur payer ces heures considérées comme faites, comme elle le fera pour les Maîtres de Conférences et les Professeur·es ? Ou celui de les considérer comme des étudiant·es et de ne les payer que sur service réellement effectué, une mesure qui toucherait les plus précaires d’entre nous ? A ce sujet, quand l’Université de Lorraine mettra-t-elle en place la mensualisation des vacations recommandée par la circulaire du 25 avril 20173 ?

1Courriel du 6 avril 2018 à 22h18, adressé par le Président de l’Université de Lorraine à la liste de diffusion clsh-tous@ : « pour votre information, la consultation est organisée […] sans les doctorants qui sont, comme vous le savez, personnels de l’université (quel que soit leur statut). »

2Les doctorant·es du campus CLSH de Nancy n’ont ainsi reçu aucun des courriels destinés aux étudiant·es ou aux personnels concernant le blocage du campus sur lequel elles et ils font leur recherche et enseignent, pour un certain nombre.

Publicités

Apéro scientifique le 9 septembre 2017 !

Le 9 septembre 2017, Par(en)thèse organise au Barcraft un apéro scientifique. C’est à partir de 18h et voilà le programme :

  • Coralie Depoorter « Carences affectives et traumatismes relationnels précoces chez l’enfant deficient intellectuel : impact sur les capacités de mentalisation et la formation des imagos parentales »
  • Florian Brix « Les siliciures pour des applications thermoélectriques haute température »
  • Manon Houbre « L’Empereur tardo-antique à table »

apéro-inter-asso-septembre2017

23 juin 2017 « Bien-être au travail en doctorat »

affiche-bien-être-doctorat

Par(en)thèse organise, en partenariat avec A-team of BioSE, une après-midi de tables rondes sur le thème « Le bien-être au travail en doctorat »

Pourquoi ? Temps de travail peu ou pas défini, présence en laboratoire nuits et jours fériés pour certain·e·s, absence de lieu de travail qui entraîne une confusion bureau/appartement pour d’autres, une thèse qui occupe l’esprit en permanence pendant trois ans ou plus, etc. : il existe une grande perméabilité entre vie professionnelle et vie privée pour les doctorant·e·s. Le bien-être au travail est donc d’une grande importance pour les doctorant·e·s. C’est pourquoi Par(en)thèse a souhaité organiser une après-midi de bilan et de réflexion sur la vie au travail des doctorant·e·s en l’axant autour de deux thèmes : le harcèlement moral ou sexuel et les conditions de travail.

Quand ? Le vendredi 23 juin 2017 de 14h à 17h30

Où ? Dans l’amphithéâtre A de la Présidence de l’Université de Lorraine, 34 cours Léopold à Nancy

Inscriptions : https://lstu.fr/BETD2017Inscription

Programme prévisionnel

13h30-14h  accueil

14h-14h10  mot d’accueil : Pr. Cécile Bertrand-Dagenbach, directrice de l’école doctorale Stanislas

14h15-15h45   Table-ronde « Le harcèlement moral ou sexuel en doctorat »

Participant·e·s :

  • Dr Julie Leonhard et Dr Catherine Ménabé, maîtresses de conférences en droit pénal
  • Anna-Livia Morand, vice-présidente de l’association Par(en)thèse
  • Corinne Schumpf, déléguée aux relations et aux conditions de travail à l’Université de Lorraine
  • Dr Pascal Tisserant, chargé de mission égalité diversité à l’Université de Lorraine

15h45-16h15  Pause café

16h15-17h30  Table ronde « Les conditions de travail des doctorant·e·s »

  • CJC, Confédération des Jeunes Chercheurs
  • Cécile Prudent, présidente de Par(en)thèse et élue doctorante au Conseil Scientifique de l’Université de Lorraine
  • Un ou une représentant·e de l’Université de Lorraine pour le projet HRS4R
  • Marc Dalaut, sous-directeur des études doctorales à l’Université de Lorraine

Pour plus d’informations :  Présentation-après-midi-bien-être-doctorat

« Soutenez les missions d’enseignement ! » Lettre ouverte au Président de l’Université de Lorraine

Suite à la modification du 29 août 2017 du décret relatif aux doctorants contractuels, les associations ADEMMa, A-team of BioSE et Par(en)thèse ont adressé une lettre ouverte au Président de l’Université de Lorraine, au Vice Président au Conseil Scientifique et à la Vice Présidente en charge de la politique Ressources Humaines pour leur demander de ne pas abandonner les missions d’enseignement au profit des vacations pour les doctorant·e·s.

Lettre_ouverte-soutenez-les-missions-d-enseignement

Workshop Encadrement doctoral 2016 : recueil des propositions

Par(en)thèse était partenaire du Workshop sur l’Encadrement Doctoral organisé par Adoc Mètis, l’ANDès et la Confédération des Jeunes Chercheurs à Nancy, les 1 et 2 septembre 2016.

Ce workshop a été l’occasion pour doctorant·e·s, encandrant·e·s, directeurs et directrices d’écoles doctorales, administratifs, formateurs et formatrices, de réfléchir ensemble sur différents aspects de l’encadrement doctoral :

  • Spécificités de l’encadrement des doctorant·e·s CIFRE
  • Suivi des doctorant·e·s par les services des établissements
  • OpenAccess et OpenScience
  • Internationalisation du doctorat
  • Gestion et médiation des conflits
  • Démarche portfolio
  • Modalités et responsabilités de l’organisation de formations à l’encadrement
  • Compétences pour encadrer
  • Recrutement de doctorant·e·s
  • Assurer la qualité du doctorat
  • Co-encadrements
  • Comités de suivi
  • Accompagnement de la poursuite de carrière
  • Suivi de la montée en compétence

Vous pouvez retrouver le recueil de propositions faites par les participant·e·s ici : http://www.adoc-metis.com/wp/wp-content/uploads/2017/03/WED-2016-Recueil-des-propositions.pdf